La bénédiction de la statue restaurée de Saint Hilarion

Publié par Christine dans Patrimoine

Cette inauguration, qui eut lieu le 16 octobre 2021, commença par la messe qui rassembla, en plus des fidèles habituels, de nombreux maires ou adjoints des autres villages qui composent notre Groupement paroissial.

Dans l’Évangile du jour, Jacques et Jean demandent au Seigneur Jésus de leur réserver des places de choix dans son royaume, alors que Jésus vient de leur parler de sa Passion et de sa mort prochaines… Jésus leur répond : Les grands de ce monde font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi. Celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur.

Le Père Robert fit un beau sermon sur cet Évangile, nous invitant à la conversion et au renversement des échelles de valeur : comme Jésus, qui est venu en ce monde, non pour être servi, mais pour servir, dans l’humilité ; les saints l’ont imité, tel Saint Hilarion, à sa manière et à l’époque où il vivait. Et le Père a terminé son homélie par cette question à laquelle il nous faut réfléchir et donner une réponse : et moi, qui ai-je à servir ?

La messe terminée, c’est le maire de St Hilarion, Monsieur Jean-Claude Batteux, qui prit la parole pour raconter les péripéties et difficultés de la restauration de la statue pour laquelle les premiers contacts ont été pris en 2009 ! Il rappela que pour financer cette restauration, en complément des subventions déjà reçues (La DRAC [Direction Régionale des Affaires Culturelles], la Mairie, la Paroisse) une souscription est lancée conjointement par la commune et la paroisse. Chacun peut participer, même par une somme modique, en cliquant sur ce lien vers le site diocésain :  souscription Saint Hilarion.
"Si les murs appartiennent à la mairie, ce sont les paroissiens qui leur donnent une âme !" dit-il, et le curé de répondre : "Ce sont les mêmes qui sont citoyens et qui sont paroissiens ; certes tous les paroissiens sont citoyens, même si tous les citoyens ne viennent pas à l'église..."

Alain Guyot nous retraça alors la vie de ce saint moine, originaire de Gaza, sa conversion en 306, sa rencontre avec St Antoine, sa dure vie d’ascèse qui attire des disciples à lui, la création de nombreux monastères. Mais, lui, fuyant la célébrité, s’éloigne de plus en plus de Gaza, d’abord en Égypte, puis en Libye, et jusqu’à Chypre où il meurt le 21 octobre 376. 

Si vous voulez en savoir davantage sur sa vie : c’est ici

Il n'existe que deux localités qui portent son nom dans le monde : une au Canada et la nôtre. Il existe aussi un Château Saint Hilarion à Chypre et au moins un monastère Saint Hilarion en Grèce.

Monsieur Larcher, qui avait fait à la paroisse l’honneur de venir assister à la bénédiction de la statue, prit la parole à son tour, pour rappeler que nous fêtons, cette année, les 100 ans  de la reprise des relations entre la France et le Vatican, instaurant un modus vivendi après la loi la loi de 1905 (qui instaurait la séparation de l’Église et de l’État), permettant à chacun de vivre sa religion librement, de s’entendre et collaborer. Il nous fit découvrir aussi que le peintre Utrillo avait peint deux tableaux de notre église dans les années 40 : version de 1940, version de 1947.

Le Père Robert lui a répondu par quelques mots qui exprimaient la bonne entente. Le ton était cordial et l’humour perçait sous les propos !

Après quelques prières, le Père bénit la statue de Saint Hilarion dont vous pouvez retrouver ici l’historique, les photos de sa restauration et encore bien d’autres choses !

Enfin, la soirée s’acheva à la salle des fêtes par un vin d’honneur bien sympathique.